Guide du mémoire technique

Construire un mémoire technique de qualité pour gagner des marchés publics
Vérification du texte sur un document

A quoi sert le mémoire technique ?

Le mémoire technique est un élément essentiel dans la réponse à un marché public par une entreprise.

 

Il est la pièce principale qui permet à l'organisme public d'évaluer la qualité de votre réponse et d'évaluer les moyens que l'entreprise va déployer afin d'exécuter le marché.

 

D'une certaine manière, il remplace le commercial en prospection B to B.

La forme du mémoire technique

Nous vous conseillons de réadapter à chaque réponse à un marché public votre mémoire technique.

 

Il est essentiel de bien prendre en compte les spécifités de chaque organisme public et de chaque marché public.

 

Vous pouvez évidement bâtir un mémoire technique type que vous réadaptez au fur et à mesure de vos réponses.

Documents et brouillées Hommes d'Affaires
Group 126.png
Brillante idée

Constituer un mémoire

Nous vous conseillons de bâtir le plan de votre mémoire technique en suivant les éléments indiqués dans le règlement de la consultation et/ou en suivant les sous-critères de pondération technique (lorsque ces derniers sont précisés).

Comment structurer son mémoire technique ?

Exemples de table des matières type

Voici les éléments et parties qu'il est indispensable de mentionner dans son mémoire technique :

Partie 1. Présentation de la société

1. Chiffre d'affaires sur les trois dernières exercices disponibles
2. Histoire de la société et savoir-faire
3. Effectif global et localisation géographique
4. Organigramme général
5. Références

6. Témoignages clients

7. Partenaires

 

Partie 2. Note méthodologique 


1. Contexte et objectifs du marché
1.1. Contexte général
1.2. Objectifs attendus du marché

2. Déroulement de la prestation
2.1. Méthodologie
2.3. Organisation, logistique de réalisation

2.4. Moyens humains mis à disposition
2.5. Moyens matériels mis en œuvre

2.6. Planning

3. Démarche qualité

3.1. Certifications de l'entreprise

3.2. Proposition Livrables
3.3. Préconisations

4. Indicateurs et procédures de suivi et d'évaluation de la mission
4.1. Méthodologie de suivi de la mission

4.3. Evaluation de la mission

5. Politique RSE


Partie 3. Annexes

Mon mémoire est-il de bonne qualité ?

Il peut être compliqué d'avoir suffisamment de recul pour juger de la qualité de vos documents de réponse. Plusieurs indicateurs peuvent néanmoins vous alerter :

Votre note technique n'est jamais la meilleure

Votre mémoire fait moins de 10 pages

Vous ne présentez pas votre entreprise en introduction (ni votre matériel, ni vos équipes, ni vos références etc.)

Vous n'adaptez pas votre mémoire aux critères de pondération du règlement de la consultation.

L'attributaire est considérablement plus cher que vous sur un même marché

Mes concurrents ont-ils accès à mon mémoire technique ?

Le mémoire n'est jamais communicable.

Ce document fait partie du secret industriel et commercial.

 

En revanche, les sociétés notifiées d'un refus ont le droit de demander à connaitre les motifs détaillés du rejet de leur offre par rapport à l'attributaire.

 

L'organisme pourra juste indiquer aux candidats non retenus les différences entre leurs offres et celle de l'attributaire.